Voici un autre texte qui m’a été inspiré de mon tableau « Le Bosphore ».

Le Bosphore

Le Bosphore

Bruissements de fin du jour, la Mer Noire s’apaisait.
Des navires approchaient ou s’éloignaient d’Istanbul.
Médine étendit ses cheveux sur le canapé de velours.
Toute nue, juste ses bas, elle attendait l’homme du soir.
Le Bosphore s’éteignit dans un dernier feu de soleil.

Russle by the end of the day, the Black Sea appeases.
Vessels come and go from Istanbul.
Médine spreads her hair on the velvet couch.
All naked, only wearing her tights and waiting for the man of the night.
The Bosporus disappears in the last fire of sun.